Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 19:11

Une excellente réalisation et une grande surprise pour qui, comme moi, n'écoute pas beaucoup (peut-être à tort) les nouvelles générations.

Bretonne_NL-.jpg

Voici un article auquel je souscris:

ABPlogo.pngTous les morceaux traditionnels que Nolwenn a choisis pour "Bretonne" ont fait l'objet d'une transfusion grâce à une des plus belles voix bretonnes de tous les temps. Que ce soit en français, en breton ou même en gaélique ou elle égale les plus grande chanteuses irlandaises, Nolwenn, dans Bretonne donnera à tous les Bretons et aux non Bretons des frissons dans le dos.


Alan Stivell a de quoi être fier avec deux reprises de ses plus grands succès, la "Suite sud armoricaine" et "Tri Martolod". Elle reprend aussi le très beau texte d'Alan "Rentrer en Bretagne". Nolwenn Leroy s'est mise au brezhoneg avec un prof de premier ordre, Serge Plénier, de la Mission bretonne. Elle entend bien continuer les cours. Si elle peut chanter le beau texte d'Anjela Duval «Karantez vro» (très belle mélodie de Véronique Autret), personne n'en doutera. Son interprétation superbe de "Mna Na H-Eireann", en gaélique, vaut celles d' Alan Stivell dans Brian Boru et de Sinnéad Ó Connor (voir le clip sur ABP-TV). Et personne ne pourra rester insensible à son "Bro Gozh ma Zadoù" limpide et dépouillé sans doute à des fins pédagogiques, envoyé avec un tempo nouveau et une énergie contagieuse.


Récemment elle déclarait dans Ouest France "Je me sens à la fois bretonne et citoyenne du monde...". Pour enfoncer le clou, un des morceaux s'intitule, "Je ne serai jamais ta Parisienne". C'est un texte original écrit par Christophe Miossec avec humour (Mais sur les rives de la Seine, je suis au bout de la terre) et mis en musique par Didier Squiban. Un message pour ceux qui n'auraient pas compris que Nolwenn n'a nullement l'intention de sacrifier son identité et ses racines sur l'autel du succès. Sortis de la voix pure de Nolwenn, les mots d'Angela Duval :

 

Met 'drokfen ket evit teñzorioù

 

Va Bro, va Yezh ha va Frankiz.

ont pris une dimension et une diffusion nouvelle.


Nolwenn Leroy, de son état civil Nolwenn Le Magueresse (Le Roy est le nom de ses grands parents qui l'ont élevée), est née à Saint-Renan en 1982. Elle a vécu ses premières années à Kersaint-Plabennec, jusqu'à 4 ans. Puis elle habite Guingamp, avant de partir en région parisienne et finir sa scolarité en Auvergne et aux États-Unis dans le cadre d'un échange d'étudiants. De retour en France elle prend des cours de chant et est sélectionnée pour participer à la Star Academy, qu'elle gagnera en décembre 2002. En 2003, elle sort son premier album intitulé "Nolwenn" qui se vend à 650 000 exemplaires. Ce premier album sera suivi de deux autres, "Histoires naturelles" (2005) et "Le Cheschire Cat" sorti en décembre 2009.


Le Cd a été enregistré et masterisé à Londres avec l'aide de musiciens britanniques talentueux comme John Parricelli, Mike McGoldrick, John Mc Cluster, Eddie Hession, Matt Jonston et Emre Ramazanoglu. Le réalisateur, aussi britannique, n'est autre que Jon Kelly qui a produit des artistes comme Paul McCartney, Tori Amos, Kate Bush.

 

Bretagne_Finistere_PointeduRaz-.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Rupellien - dans ART
commenter cet article

commentaires

Accueil - Contact

  • : Le Rupellien
  • Le Rupellien
  • : La gazette de la Lanterne : La Rochelle, l'Aunis, la Saintonge vues aujourd'hui comme hier, histoire et petite histoire des lieux et des habitants au fil des jours et des humeurs.
  • Contact

Papynaute, Le Rupellien

Rochelais, Aunisien, Saintongeais, Breton et . . . Terrien

 JF09
A visiter également : l'univers de Papynaute

et sur Facebook : facebook.com/LePapynaute

Recherche

Des Clics pour nos fidèles amis

U clicanimaux 120x90

et / ou

ActuAnimaux

Campagne contre la fourrure

 

v campagne-fourure-bardot-mort

TELETHON 2011

telethon2011