Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 09:33
Comme d'habitude, Pierre Perret s'indigne, Pierre Perret met en lumière les travers de notre société.
Sans renier le Tord boyaux ou le Zizi, Pierre Perret dénonce en chanson les dérives d'un monde qui fait n'importe quoi.
Le racisme avec Lilly, l'écologie, la finance abusive, les oiseaux, ...
La liste est longue.
Aujourd'hui, avec le titre phare de son nouvel album,
c'est la dignité de la femme qu'il tente de défendre,
et toujours avec humour comme dans cette ultime vers :
"Allez vous-en, mettez les voiles"
 PP_femmeGrillagee.jpg
Autres titres de l'album :
Chanson minable - La vie du pape - Femmes battues - La mère des cons - Les enfants d'là-bas - Le cul - Sauvage - Ainsi parlait mon grand-père - Clémentines - La réponse à ma vie - Un jour ça va.
Repost 0
Published by Le Rupellien - dans Société
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 07:18

  Ils sont venus de La Rochelle, d'Aunis, de la Saintonge, ...

Il y a 347 ans, le mardi 6 décembre 1663,
 
Abjuration de Daniel Perron dit Suire.
ag plaqueFils de François Peron & de Jeanne Suire, Daniel est reçu dans la foi calviniste  dans le château de Dompierre à Bellecroix, le dimanche 26 décembre 1638.
 
Daniel Perron, sous le nom de Daniel Suire, abjure l'hérésie de Calvin, le mardi 6 décembre 1663*, à Notre-Dame de Québec, à Louis Ango, prêtre, député de Monseigneur l'évêque de Petrée, en présence de Michel Fillion, habitant ce pays, de Jacques Mousnier, marchand de La Rochelle, de Pierre Meurault et Nicolas Maniere, tous deux habitants de ce pays.
Consulter le site de Guy PERRON
 tonnelier armoiriele 6 décembre
 est le jour de la Saint-Nicolas,
patron des tonneliers et des tondeurs de drap. L'Aunis étant un pays de vignes, il est normal que la corporation des tonneliers, ou charpentiers de tonneaux, soit importante.
 
Chaque maître tonnelier avait une marque à feu particulière dont l'empreinte sur plaque de plomb était déposée à la mairie. Leur bannière était de de sinople à un tonneau d'or, accompagné de deux maillets de même, en chef.

La corporation des tondeurs de drap était ancienne, puisque leurs statuts avaient été revus en 1569. Leurs maîtres-regardes étaient astreints au serment d'usage. La Rochelle recevait d'Angleterre une grande quantité de draperies pour s'y faire teindre et repartir vers l'étranger.
Il y a 650 ans, le samedi 6 décembre 1360, Montferrand
Bertrand de Montferrant vient prendre possession de la ville de La Rochelle, au nom du roi d'Angleterre, suite au traité de Brétigny, et malgré les réticences des Rochelais.
 
C'est à la porte de Cougnes que Bertrand de Montferrand dût prêter serment de maintenir et garder les privilèges, libertés et franchises de la ville, accordés par le roi Edouard.
 
Puis, Louis Buffet, le Maire, prit de Montferrand par la main et, l'invitant à entrer dans la ville, lui dit :
« En nom du Roy d'Angleterre, nostre seigneur, et comme son commissaire en ceste partye, je vous metz, pour moy et pour mon commun, en saisine et possession de ceste ville de la Rochelle réallement et de faict. »
 
ursulineIl y a 380 ans, le vendredi 6 décembre 1630,
Depuis 1 an, des lettres patentes autorisaient les Soeurs de l'institut de Saint-Ursule à ouvrir un couvent à La Rochelle. L'évêque de Saintes ayant fait traîner les choses, ce n'est que le 6 décembre 1630 que cinq religieuses ursulines et une sœur converse, du couvent d'Angers, arrivent à La Rochelle, pour prendre possession de leur couvent.  Elles étaient accompagnées par un oratorien, Treton-Duruau.
Depuis 1804, elles habitent dans l'ancien couvent des Augustins.
colbertIl y a 341 ans, le dimanche 6 décembre 1669,
Colbert écrit au comte d'Estrée, vice-amiral du Ponant :
« Sa Majesté veut que le comte d'Estrée se rende incessamment à la Rochelle, pour travailler avec toute la diligence possible à mettre en mer l'escadre qu'il trouvera en estat de n'avoir besoin que de sa présence et de celle des autres officiers. L'intention de Sa Majesté est, en mettant en mer cette escadre, d'assurer partout l'Océan le commerce de ses sujets... de faire voir toujours ses forces maritimes sur toutes les côtes d'Espagne et sur celles de Portugal..., comme aussy pour faire la guerre aux corsaires d'Alger, Tunis, Tripoli et Salé... En cas que les vaisseaux marchands se rendent aux rades de la Rochelle pour partir sous son escorte, ledit sieur comte en prendra un soin particulier pendant toute la route en sorte qu'il ne lui arrive aucun accident. »
Il y a 255 ans, le samedi 6 décembre 1755, M. Machaut écrit à l'Amirauté de La Rochelle que le Roi accorde la permission au navire La Saintonge, de La Rochelle, appartenant au sieur Paillet, de désarmer à Bordeaux à son retour de la Martinique.
Il y a 248 ans, le lundi 6 décembre 1762, M. de Grandbourg écrit à l'Amirauté de La Rochelle pour laisser partir le navire L'Aimable Nanon, du sieur de Pailleterie, vers Saint-Domingue.

*  Acte d'abjuration de Daniel Perron dit Suire, Québec, église Notre-Dame

Perron Daniel Abj Qc-ND 6dec1663

extrait du site de Guy Perron

Repost 0
Published by Le Rupellien - dans Nouvelle-France
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 15:20

Les 3 et 4 décembre 2010, tout Fouras était au rendez-vous du Téléthon.

Fouras Telethon 2010 ph000

Que de bénévoles !!!  Que de courage !!!

Et il en fallait du courage pour affronter le vent glacial et aller se couvrir de vase dans la course des "pousse pied" ! La marraine, Sarah STEYAERT, championne du monde de voile (Laser radial), l'a fait !

Construire un Fort Boyard en sable, le démouler et le décorer avant le direct de France 2 n'était pas évident. Les Fourasins, réunis autour de la Mère Fouras l'ont fait !

Ecrire  le mot TELETHON avec un milier de pâtés de sable : défi réussi.

Les tours en voiture de pompiers ont eu un succès fou.

Les jeux en bois ont attiré de très nombreux enfants de même que le "parcours du pompier".

Les crèpes, les galettes, les huitres  et autres boissons ont permis d'engranger les €uros au profit de l'AFM.

Les Kinés ont massé toute la journée.

Michael JONES, le parrain, a répondu présent et a chanté sur un podium dans le vent.

LA BOULE de Fort Boyard était omniprésent.

Impossible de citer tous les événements tant ils ont été nombreux : jeu du Boyard, course à pieds, course cycliste, voyages en véhicules anciens, groupes folkloriques, démonstration de chien anti-stupéfiants par les douaniers rochelais, etc., etc. ....

Quelques photos extraites de l'album à consulter ; FOURAS_TELETHON_2010 FOURAS_TELETHON_2010

Fouras Telethon 2010 ph11

Fouras Telethon 2010 ph04

 

 

 

 

 

Fouras Telethon 2010 ph07

 

 Fouras Telethon 2010 ph26

 

Repost 0
Published by Le Rupellien - dans La Rochelle et l'Aunis
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 08:03

  Ils sont venus de La Rochelle, d'Aunis, de la Saintonge, ...

Il y a 337 ans, le mardi 5 décembre 1673, Mariage de Marie Martin avec Jacques CHARRIER dit Lafontaine.
Fille de Jacques Martin & de Marie Bonneau, de la paroisse Notre-Dame-de-Cougnes à La Rochelle, veuve de Jean Vallée, Marie Martin contracte mariage devant maître Paul Vachon, le lundi 4 décembre 1673, et elle épouse devant Benoît Duplein, prêtre à Sainte-Famille en l'île d'Orléans, le lendemain, Jacques Charrier dit Lafontaine, fils de Jean, maître maçon à Saint-Jean-d'Angély, & d'Anne Aber, après avoir obtenu une dispense du temps de l'avent par le père Henri Debernières, grand vicaire, et en présence de Jacques Doublet Lislet, Maurice Crespeau & Thomas Leseur.
ND.jpg
Il y a 323 ans, le vendredi 5 décembre 1687, Citoyenneté d'Elie Nézereau.
Originaire de La Rochelle, Elie Nézereau fuit la France à la Révocation de l'édit de Nantes. Passé en Angleterre, il y est naturalisé le 20 mars 1686. Arrivé à New-York avec le pasteur Peiret sur le navire Robert en octobre 1687, Elie Nézereau est fait citoyen de la ville, le vendredi 5 décembre suivant.

 
Ph CrevecoeurIl y a 527 ans, le mercredi 5 décembre 1483, par lettres patentes,
Charles VIII confirme, dans sa charge de gouverneur de La Rochelle,
 Philippe de Crèvecœur,
"chevalier de l'ordre du roy, seigneur des Guèdres et de Lannoy, conseiller et chambellan dudit seigneur, son lieutenant et cappitaine-général en ses païs de Picardie, gouverneur et cappitaine de la ville de la Rochelle".
lampe.jpgIl y a 411 ans, le dimanche 5 décembre 1599, « Mademoiselle S... revenant, avec son beau-père, de souper en ville, vers dix heures du soir, par un temps de forte et épaisse brouée, aperçut un fantôme, vêtu d'une robe noire et portant un flambeau à la main, qui cheminait le long de la courtine des murailles, et semblait venir du côté de l'hôpital ; il passa derrière Sainte-Anne, près le cimetière Saint-Barthélemy, puis entre les deux tours du château, et disparut en se dirigeant vers Nieul ». Le pasteur Merlin, qui nous conte cette histoire, conclut : « Ce fust un mauvais présage au sieur des Roziers pour son procès, qu'il perdist. »
Repost 0
Published by Le Rupellien - dans Nouvelle-France
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 08:40

  Ils sont venus de La Rochelle, d'Aunis, de la Saintonge, ...

Il y a 343 ans, le dimanche 4 décembre 1667, Contrat de Mariage de Joachim (Jacques) Achon.
Fils Jean Achon & d'Hélène Renaud, du village de Savarit, paroisse de Chambon, Joachim est baptisé dans l'église Notre-Dame, le mercredi 14 février 1635*. Il est le frère cadet d'Ozanne, l'épouse de Pierre TREMBLAY.
Le dimanche 4 décembre 1667, il passe un contrat de mariage avec Marguerite Bonnefoy, fille de Pierre & de Marie Andrieux, devant le notaire Claude Aubert, à Beaupré.
port-chateau-vauclairIl y a 788 ans, le dimanche 4 décembre 1222, est promulguée une charte du roi d'Angleterre ordonnant de créer un port à La Rochelle, pour renforcer ses défenses. Ce port devait s'étendre des moulins du Perrot (actuellement rue de la Monnaie) jusqu'au Châtelet (à l'extrémité ouest de la rue Rambaud).
Il y a 547 ans, le vendredi 4 décembre 1463, le corps de ville de La Rochelle passe avec le comte du Maine un contrat pour régler les droits à payer par les Rochelais qui font charger leurs vins au port de Queue-de-Vache (actuellement "Coup-de-vague" sur la commune de Marsilly).
richelieu.jpgIl y a 368 ans, le jeudi 4 décembre 1642, meurt richelieu siege
le gouverneur de La Rochelle, 
le cardinal de Richelieu.
veilleur.jpgIl y a 338 ans, le dimanche 4 décembre 1672,
l'intendant Colbert du Terron prend un arrêté « faisant très expresses défenses à toutes sortes de personnes, sans aucune exception et de quelque qualité et condition qu'elles soient, de sortir des maisons où elles sont logées, en hiver, après six heures du soir et, en été, après le couvre-feu sonné, sans avoir des flambeaux ou chandelles allumées pour les éclairer dans leur marche, et de porter d'autres armes que des épées dans leur foureau. »

Acte de baptême de Joachim Achon, Chabon, église Notre-Dame, 14 février 1635

Achon Joachim B Chambon-ND 14fev1635           

Repost 0
Published by Le Rupellien - dans Nouvelle-France
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 10:58

Le Salon du Livre fête ses 10 ans du 3 au 5 décembre.

Salon-Livre-2010-aff.jpg

Au programme des milliers de livres, leurs auteurs, des illustrateurs, des éditeurs, des imprimeurs, ...

mais aussi des expositions, des conférences, des saynettes, des ateliers, un village jeunesse, des rencontres littéraires, des Cafés littéraires, ...

Salon-Livre-2010-staff.jpg

Le programme complet : Salon-Livre-2010-prog.jpg Salon-Livre-2010-prog.jpg

Repost 0
Published by Le Rupellien - dans La Rochelle et l'Aunis
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 00:17

  Ils sont venus de La Rochelle, d'Aunis, de la Saintonge, ..

Il y a 367 ans, le jeudi 3 décembre 1643, Naissance de Marie Mazouer, future épouse de Louis Garneau.
Marie est la fille d'Etienne Mazouer & de Marie Mérand. Marie est née le jeudi 3 décembre 1643 à La Rochelle. Son père, Etienne, est marchand hôtelier, fils de Claude, également marchand hôtelier, & de Marie Boucher.
Inhumé le 16 décembre 1652 dans le temple de la Villeneuve à La Rochelle, Etienne s'était marié le 19 juillet 1626 dans un autre temple de la ville avec Marie Mérand. Celle-ci, fille d'André, marchand hôtelier inhumé le 30 mars 1639 dans le temple de la Villeneuve, & de Marie Gamin, était née à La Rochelle le 21 septembre 1603 et baptisée le 28 suivant selon le rite protestant.
L'auberge tenue par Etienne Mazouer est située dans la rue du Minage, côté sud vers les numéros 39 et 41 actuels et a pour enseigne "La Côte-de-Baleine". Dans la première partie du XVIIe siècle, un procès verbal indique que la boutique "avait porche devant" et "était à refaire à neuf", comme l'aplomb "d'un pan de bois et plâtre supporté par trois piliers de bois de trois étages et un galetas". Un petit "carreau" existait "sous l'allée et la boutique". Après la cour "avec un coy" pour l'écoulement de l'eau, un petit corps de logis faisait "vingt huit pieds de long sur vingt de large" … un mur était tombé "qui avait causé la ruine"… Dans l'autre cour, "séparant l'écurie du corps de logis de devant courait une petite galerie à pan de bois"…"Les murailles des deux côtés, étaient de colombage". L'auberge est entourée de celles de La Licorne, à l'ouest, et de La Truie qui file, à l'est. (Cahier du Père Coutant n°5)
Marie Mazouer est présentée au temple de la Villeneuve*, le mardi 8 décembre 1643, par Jehan Hubert et Sarah Robion**.

Il y a 345 ans, le jeudi 3 décembre 1665, Décès de Léonard Pilote.
Originaire de la paroisse Saint-Nicolas à La Rochelle, époux de Denise Gauthier et père de trois enfants, Léonard Pilote décède, le jeudi 3 décembre 1665, à Beauport. Son inhumation est inscrite à la même date dans les registres de Québec.

Il y a 282 ans, le vendredi 3 décembre 1728, Sépulture de Jeanne Guiberge, veuve de Pierre Cabazier.
25.marans eglFille de Pierre Guiberge & de Mathurine Desbordes, de Marans, arrivée en Nouvelle-France en 1659 à bord du navire Le Saint-André, veuve de Pierre Cabazier et mère de huit enfants, Jeanne Guiberge, âgée d'environ 71 ans, est inhumée, le vendredi 3 décembre 1728, à Montréal, en présence de JG Dulescoat, prêtre, Chauvreux, ecclésiastique, et Falcoz, prêtre.

Il y a 374 ans, le mercredi 3 décembre 1636, selon un acte du notaire Pierre Teuleron, les Oratoriens refusent aux Hospitalières, qui avaient emménagé dans la rue Rambaud, de faire transférer les corps des religieuses décédées à leur ancienne adresse, le couvent des Clarisses, « jusqu'à ce qu'elles ayent desdommagé les prebtres de l'Oratoire ».

* Le Temple de la Villeneuve

LR TV

 

**  Acte de baptême de Marie Mazoué, La Rochelle, Temple de la Villeneuve, 8 décembre 1643

Mazoue Marie B LR-TV 8dec1643

Repost 0
Published by Le Rupellien - dans Nouvelle-France
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 10:16

  Ils sont venus de La Rochelle, d'Aunis, de la Saintonge, ...

Il y a 378 ans, le jeudi 2 décembre 1632, Baptême d'Anne Boyer, future épouse de Pierre Pineau.
Fille de Pierre Bouyer & de Catherine Vinet, bourgeois habitant rue Rambaud, paroisse Notre-Dame-de-Cougnes à La Rochelle, Anne est baptisée, le jeudi 2 décembre 1632, dans la chapelle Sainte-Marguerite*. Ses parrain et marraine sont Pierre Pothier et Anne Bareau, qui signent le registre.

 
Il y a 365 ans, le samedi 2 décembre 1645, Baptême d'Olivier Michel dit Le Tardif.
Olivier est le fils de Gilles Michel, maître tailleur d'habits, & de Barbe Aymard. Lors de la naissance, Barbe met au monde deux enfants, Olivier et Etienne, dont l'acte de baptême stipule : "ledit Olivier est né le dernier et Estienne sorti le premier du ventre de la mère"**. Olivier serait décédé, mais plus tard, Etienne prend le prénom d'Olivier et le patronyme de Le Tardif, en hommage à son beau-père, Olivier Le Tardif. Lors du baptême, le samedi 2 décembre 1645 dans l'église Saint-Barthélemy à La Rochelle, les parrains et marraines sont pour Etienne, honorable homme Etienne Demouron, marchand, qui signe, et Marie Assinat, femme de Taurier, maître chirurgien de La Rochelle, qui signe également, et pour Olivier, Olivier Le Tardif et Marguerite de Laffite, qui signent le registre.

Il y a 348 ans, le samedi 2 décembre 1662, Mariage de Michel Bouchard.
Fils de Clément Bouchard & de Louise Boilard, Michel est baptisé à Andilly, dans l'église Saint-Nazaire le vendredi 16 novembre 1635***. Arrivé à Québec, le 20 août 1657,à bord du navire Les Armes d'Amsterdam, Michel Bouchard contracte mariage devant maître Guillaume Audouart, le 21 novembre 1662, et il épouse, le samedi 2 décembre suivant, devant Thomas Morel, curé de Château-Richer, Marie Trotin, fille de Jean & de Madeleine Blanchard, en présence de Nicolas Bouchard, laboureur, frère du marié, Jean Cochon, laboureur et Charles Cloutier, également laboureur.

Il y a 331 ans, le samedi 2 décembre 1679, Mariage de Barbe Renaud avec Mathurin Arnaud.
Fille de Vincent Renaud & de Marie Martin, Barbe est baptisée à La Rochelle dans la chapelle Sainte-Marguerite, le dimanche 11 septembre 1644****. Veuve de Jean charpentier dit Lapaille et de Nicolas Cochart, Barbe Renaud contracte mariage, le 1er novembre 1679, devant maître Gilles Rageot, et elle épouse devant Henri Debernières, prêtre à Québec, le samedi 2 décembre suivant, Mathurin Arnaud, fils de Pierre & Marie Fulneau, en présence de Denis Lemaistre, tailleur, David Dehaurie, Jean Deloisilière et Pierre Recoquille.

Il y a 309 ans, le vendredi 2 décembre 1701, Décès de Marie Garnier, veuve d'Olivier Charbonneau.
Originaire de Marans, veuve d'Olivier Charbonneau et mère de cinq enfants, Marie Garnier décède, le vendredi 2 décembre 1701, à Lachine. Elle est inhumée le même jour, sous le prénom de Marguerite, âgée d'environ 74 ans, en présence de Jean Charbonneau, son fils, Michelle Garnier, sa sœur, Jean Chevalier son beau-frère, Jacques Cardinal, René et Jean Cullierier.

Il y a 302 ans, le dimanche 2 décembre 1708, Décès de Marie Bonin, veuve de Pierre Chalut et de Charles Palentin dit Lapointe.
Originaire de la paroisse Saint-Sauveur à La Rochelle, veuve de Pierre Chalut et de Charles Palentin dit Lapointe, Marie Bonin décède à l'Hôtel-Dieu à Québec, le dimanche 2 décembre 1708, âgée d'environ 77 ans.

Il y a 556 ans, le samedi 2 décembre 1454, arrive à La Rochelle le nouveau gouverneur. Le livre de la paterne nous nous parle de cet événement : « L'an de grâce MCCCCLIIII et le 2e jour de Décembre, noble homme Mesr. Jeh. de Jambes, conseiller et premier maistre d'hostel du Roy, vint en lad. ville pour la possession et saisine de l'office du gouvernement de lad. ville, chastellanie et ressort d'icelle, vacant par mort et trespas de noble et puissant seigneur de Villequier. Monseigneur le Maire et plusieurs de Messieurs en sa compagnée allèrent au-devant de luy ; lequel ils rencontrèrent sur le pont des Sallines, bien accompagné de gens d'estat et d'illec s'en vindrent jusques à l'entrée de la porte de Cougnes, et illec Mesr. Jeh. de Jambes fist serment à M. le Maire, aux sainctes évangiles, de les garder en leurs privilèges, droictz, usages, coustumes, franchises et libertez. »
Il y a 399 ans, le vendredi 2 décembre 1611, le corps de ville décide de ne pas recevoir les commissaires de la Reine-régente de Louis XIII, « jusqu'à ce qu'on ayt sçeu la résolution qui se prendra sur les responses de leurs Majestés aux députés envoyés vers elles. » Depuis l'assassinat d'Henri IV, les Rochelais craignaient que l'édit de Nantes ne soit plus appliqué comme il l'avait été sous le Roi, leur bon ami, et ils renforçaient les défenses de la ville, comme le démontre cette lettre envoyée par de Berrandy, le Maire, à l'un de ces députés, de Mirande : « Dieu sera pour nous, s'il luy plaist, pour le moings j'espère qu'ils ne nous trouveront pas endormis. ... Soyez assuré que la garde se faict autant soigneusement que le temps le requiert ; il y a, chascun soir, près de 500 hommes ; car chascun y est en personne, avec cinq hommes, et tous de bonne volonté ... nous travaillons continuellement aux nouvelles fortifications. »

Acte de baptême d'Anne Boyer, La Rochelle, chapelle Ste Margurite, 2 décembre 1632

Boyer Anne B LR-SM 2dec1632

 

**  Acte de baptême d'Olivier Michel, La Rochelle, église St Barthélemy, 2 décembre 1645

Michel-LeTardif Olivier B LR-SB 2dec1645 red

 

*** Acte de baptême de Michel Bouchard, Andilly, église St Nazaire, 16 novembre 1635

Bouchard Michel B Andilly 16nov1635 -copie-1

 

**** Acte de baptême de Barbe Renaud, La Rochelle, chapelle Ste Marguerite, 11 septembre 1644

Renaud Barbe B LR-SM 11sept1644 -copie-1

Repost 0
Published by Le Rupellien - dans Nouvelle-France
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 09:21

  Ils sont venus de La Rochelle, d'Aunis, de la Saintonge, ...

Il y a 248 ans, le vendredi 1er décembre 1662, Mariage des parents de Claude Thorillon.
Claude Thorillon, époux de Françoise Jutras, est le fils de Claude THORILLON, sieur de La Gardezie, conseiller au Parlement de La Rochelle, receveur des traites foraines et domaniales du Poitou et des aides de La Rochelle, & de Marie de LA GRANGE, qui se sont unis, le vendredi 1er décembre 1662, à La Rochelle dans l'église Saint-Barthélemy, après avoir passé un contrat de mariage devant maître Pierre Teuleron, le 29 novembre précédent. Claude était le fils de François Thorillon, de Sauxillanges, Auvergne (Puy-de-Dôme), & d'Anne Valadier. Marie était la fille de Jean de La Grange, conseiller du roi en l'élection de La Rochelle en 1656, & d'Anne Giraud.

 
Il y a 323 ans, le lundi 1er décembre 1687, Mariage de Pierre Girardeau.
Fils de Louis Girardeau & de Suzanne Billaud, de Marsilly, Pierre Girardeau, passe un contrat de mariage devant maître Antoine Adhémar, à Sorel le 8 décembre 1674, avec Marie David, et annule ce contrat le 4 avril 1675. Pierre Girardeau est le père de Marie-Françoise, baptisée à Québec le 27 mai 1679, inhumée 7 mois plus tard, dont la mère est Marie Loubier, veuve de Simon Esnard. Pierre Girardeau, soldat de la garnison de Montréal, passe un contrat de mariage devant maître Claude Maugue, le 20 mai 1687, et il épouse, le lundi 1er décembre de la même année, devant Etienne Guyotte, curé de Montréal, Françoise Achin, fille d'André & de Françoise Piéton, en présence de Simon Guillorit et Jean Petit.

Il y a 298 ans, le jeudi 1er décembre 1712, Décès de Chicano.
Originaire de Rochefort, Chicano décède à l'Hôtel-Dieu de Québec, le jeudi 1er décembre 1712, et il est inhumé, le même jour par le père Desbois.

Il y a 295 ans, le dimanche 1er décembre 1715, Mariage d'Antoine Boyer.
Fils d'Antoine Boyer & de Louise Guiller, unis à Sainte-Marie en l'île de Ré le 10 janvier 1663, Antoine Boyer dit Lafrance épouse à Montréal devant le père Rémy, le dimanche 1er décembre 1715, Marie-Catherine Gladu, veuve de Jean Pagesi, fille de Jean Gladu dit Cognac & de Marie Langlois, en présence de Pierre Cavalier, Pierre Roy, Pierre Leteillier et Nicolas Lehoux.

Il y a 288 ans, le mardi 1er décembre 1722, Naissance d'André Chauvet.
Fils de Pierre Chauvet, pilote entretenu sur les vaisseaux du Roi, & de Marie-Anne Sabatier, André est né à Rochefort le mardi 1er décembre 1722. Il est porté sur les fonts baptismaux de l'église Saint-Louis, le lendemain, par Jean Sabatier, oncle du baptisé, et par Marie-Thérèse Duvivier, femme d'André Boisdebon, pilote entretenu sur les vaisseaux du Roi.

Tous les ans, le 1er décembre, jour de la Saint-Eloy, les orfèvres et les serruriers fêtaient leur patron. Emile Couneau nous explique : « Les deux corporations se fusionnaient ce jour-là, parce que la première n'avait pas assez de membres pour être érigée en maîtrise. Cependant elle avait sa bannière, aux armoiries de gueules à une enclume d'argent, accompagnée de deux marteaux d'or en chef. La seconde, au contraire, formait une corporation établie depuis longtemps, puisqu'on trouve une réformation de ses statuts en 1584. Elle était soumise aux règlements habituels, mais il y avait, en outre, des prescriptions très rigoureuses concernant la fabrication des clefs et des serrures ; c'était une mesure de sécurité pour les citoyens. Aussi, quand on voulait faire confectionner une clef, il fallait démonter sa serrure et l'apporter au patron. La bannière des serruriers portait : de gueules à quatre clefs d'or posées deux à deux. » Jean-Baptiste-Ernest Jourdan explique également : « La chapelle de la confrérie de Saint-Eloy et la maison où s'assemblaient ses membres se trouvaient en dehors de la porte de Cougnes, à l'entrée même de ce faubourg. On conservait dans cette chapelle une relique de Saint-Eloy, dans un bras couvert d'une feuille d'argent, et le chapelain, qui devait dire quatre messes, chaque semaine, pour les fondateurs, confrères, sœurs et bienfaiteurs, était nommé par les maîtres-confrères, conjointement avec le curé de Notre-Dame », ce qui expliquerait le nom donné à ce faubourg, celui de Saint-Eloi.Armoiries orfevres
Armoiries serruriers
Il y a 793 ans, le vendredi 1er décembre 1217, Jean-Baptiste-Ernest Jourdan nous informe que ce jour-là, « Henri III d'Angleterre écrit au Maire et au prévôt de la Rochelle pour leur annoncer qu'il a fait don à son ami et fidèle Loup, homme de ses balistes, en récompense de ses services, du revenu des petits changes situés devant le pont Corneirium de la Rochelle (Torneirium, Pont tournis sur la Verdière, situé devant la porte de la ville conduisant au faubourg du Perrot (aujourd'hui Grosse Horloge)), revenu dont jouissait naguère Roscelin, homme aussi de ses balistes et décédé, en les invitant à l'en mettre en possession, lui ou son représentant, sur le vu de ses lettres. (Duffus-Hardy)

*  Acte de mariage de Claude Thotillon et Marie de La Grange, La Rochelle, église St Barthélemy, 1er décembre 1662

Thorillon Claude M LR-SB 1dec1662

 

** Acte de baptême de André Chauvet, Rochefort, église St Louis, 2 décembre 1722

Chauvet Jean-Andre B Rt-SL 2dec1722

Repost 0
Published by Le Rupellien - dans Nouvelle-France
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 06:00
Couneau muse portle 1er janvier est le premier jour de l'année depuis 1565, grâce à un édit de Charles IX, promulgué le 9 août précédent à Roussillon en Dauphiné.
Auparavant, à La Rochelle, l'année commençait le 25 mars.
L'année municipale, elle, débute toujours le jeudi après la Quasimodo, jour de l'installation du nouveau Maire, élu le dimanche de la Quasimodo. Cette dernière coutume se termine avec Jean Guiton, en 1628.
 

 Ils sont venus de La Rochelle, d'Aunis, de la Saintonge, ...

Il y a 310 ans, le samedi 1er janvier 1701, Décès de Jacques Galarneau.
Fils de Pierre Galarneau, filassier et tireur de pierres, & d'Elisabeth Goujat, de la paroisse Notre-Dame-de-Cougnes à La Rochelle, baptisé dans la chapelle Sainte-Marguerite le dimanche 27 septembre 1643*, époux de Jacqueline Héron et père de 12 enfants, Jacques Galarneau décède à l'Hôtel-Dieu de Québec, le samedi 1er janvier 1701, âgé de 57 ans. Il y est inhumé le même jour.

Il y a 302 ans, le mardi 1er janvier 1709, Décès de Jacques Pauzé.
Fils de Jean Pauzé & d'Isabelle Hébert, de la paroisse Saint-Sauveur à La Rochelle, époux de Marie Jobidon et père de 7 enfants, Jacques Pauzé décède à Montmagny le mardi 1er janvier 1709. Il y est inhumé deux jours plus tard, âgé d'environ 70 ans.

Il y a 300 ans, le jeudi 1er janvier 1711, Décès de Louis Robert dit Lafontaine.
Fils d'André Robert, cabaretier au canton des Forges dans la paroisse Notre-Dame-de-Cougnes à La Rochelle, & de Catherine Bonnin, baptisé le dimanche 12 septembre 1638 dans la chapelle Sainte-Marguerite, époux de Marie Bourgery et père de 11 enfants, Louis Robert décède à Boucherville le jeudi 1er janvier 1711. Il est inhumé le lendemain, âgé de 72 ans.

Il y a 289 ans, le jeudi 1er janvier 1722, Décès de Pierre Chavigneau.
Originaire du village Le Payaud, paroisse de Nieul, arrivé à l'île Saint-Jean en 1720, époux de Marie Juttarde et père d'un enfant, Pierre Savigneau est trouvé mort sur la glace à Port-de-La-Joie, en Acadie, le jeudi 1er janvier 1722.

 LES 1er JANVIER A LA ROCHELLE, AUNIS ET SAINTONGE
Il y a 468 ans, le vendredi 1er janvier 1543, François 1er, après avoir pardonné aux rochelais leur révolte, soupe dans la salle Saint-Michel. Le repas terminé et les tables enlevées, le Roi ouvre le bal. De nombreux feux de joie illuminent les cantons.
Il y a 247 ans, le dimanche 1er janvier 1764, le nouvel hôtel de la Bourse est inauguré, bien qu'inachevé. C'est le troisième construit à cet emplacement en un siècle. Les deux premiers ont été détruits par des incendies. Celui-ci sera terminé en 1785, mais les négociants ont pu l'utiliser dès son inauguration.
Palais_bourse.jpg

*  Acte de baptême de Jacques Galarneau, La Rochelle, chapelle Ste Marguerite, 27 septembre 1643

Galarneau_Jacques_B_LR-SM_27sept1643_.jpg

 

Acte de baptême de Louis Robert, La Rochelle, chapelle Ste Marguerite, 12 septembre 1638

Robert_Louis_B_LR-SM_12sept1638_.jpg

Repost 0
Published by Le Rupellien - dans Nouvelle-France
commenter cet article

Accueil - Contact

  • : Le Rupellien
  • Le Rupellien
  • : La gazette de la Lanterne : La Rochelle, l'Aunis, la Saintonge vues aujourd'hui comme hier, histoire et petite histoire des lieux et des habitants au fil des jours et des humeurs.
  • Contact

Papynaute, Le Rupellien

Rochelais, Aunisien, Saintongeais, Breton et . . . Terrien

 JF09
A visiter également : l'univers de Papynaute

et sur Facebook : facebook.com/LePapynaute

Recherche

Des Clics pour nos fidèles amis

U clicanimaux 120x90

et / ou

ActuAnimaux

Campagne contre la fourrure

 

v campagne-fourure-bardot-mort

TELETHON 2011

telethon2011